fillon-chretien

François FILLON, le Politique chrétien ?

Le Monde rapporte

Comment Fillon le « chrétien » a mis la question de la religion dans le débat de la présidentielle.

fillon-chretien

Après la déclaration du candidat de la droite sur le plateau de TF1, les candidats à l’élection présidentielle ont été poussés à réagir sur la place de la foi dans la vie publique.
Il a suffi d’un mot de François Fillon. Un mot qui devait adoucir la « radicalité » – comme il le qualifie lui-même – de son projet social lors de sa rentrée politique, après les vacances de Noël. En affirmant qu’il était « chrétien » sur le plateau de TF1 le 3 janvier, le candidat de la droite faisait une fois de plus intervenir la question du religieux dans une campagne pour la présidentielle, où elle est décidément très présente. Un thème dont la récurrence dans le débat public est inédite. Et sur lequel les autres politiques ont été amenés à se prononcer après la sortie de François Fillon.

En savoir plus 

Dans l’éditorial de CROIRE AUJOURD’HUI Sophie de Villeneuve, rédactrice en chef titre l’éditorial :

Fillon, Homme politique et chrétien ?

« Je suis chrétien, cela veut dire que je ne prendrai jamais une décision qui sera contraire au respect de la dignité humaine, au respect de la personne, de la solidarité. » Nombreux sont ceux qui ont réagi vigoureusement aux propos de François Fillon lors de son passage sur TF1. Manœuvre électoraliste et clivante ? Mélange déplacé ? Faute morale ? Croire n’a pas vocation à nourrir le débat. En revanche, il est toujours utile de revenir sur cette tension entre politique et spiritualité qui prend sa source dans l’Evangile même. Dieu ou César ? L’interrogation traverse toutes les époques. Jusqu’ à aujourd’hui. Dans sa réponse, que Croire commente ici, Jésus relativise le pouvoir de César, et affirme que tout est à Dieu : notre esprit, notre corps, notre argent… et César lui-même. Il n’y a donc pas de dichotomie entre Dieu et César, pas de distinction entre sacré et profane. Dieu seul est souverain. Ce qu’en dit Jean-Baptiste de Foucauld, fondateur et président de l’association Démocratie et spiritualité, est à cet égard très éclairant. Ce n’est certes pas une réponse à tous ceux qui s’interrogent sur le bien-fondé des propos de François Fillon. Mais elle donne à voir comment celui qui s’engage en politique peut mettre en pratique ce qu’en disait l’écrivain, poète et militant Charles Péguy : « La politique se moque de la mystique, mais c’est encore la mystique qui nourrit la politique ».

Fillon comme Chérèque ?

Recevant « La LETTRE » édition hebdomadaire de Témoignage Chrétien, il passe par la tête de JONAS de renvoyer François FILLON à ce que note Marcel Grignard, secrétaire général adjoint de la CFDT de 2009 à 2012 au sujet de François Chérèque décédé le 2 janvier à l’âge de 60 ans. Il n’avait sans doute jamais dit comme François Fillon : « Je suis chrétien cela veut dire que je le prendrai jamais…. » mais Marcel GRIGNARD peut écrire : « François Chérèque homme intègre, profondément humain et à l’écoute, attentif à ceux qui en avaient le plus besoin, responsable et courageux, ce qu’était François Chérèque est indissociable de son action et il a su conduire la CFDT dans la continuité des jalons posés avant lui et dans l’adaptation d’une société dont il cherchait en permanence à capter et comprendre l’évolution. »

Ceci ne donne-t-il pas envie de tirer Francois par la manche lui disant : « regarde et fais de-même ! ça vaudra toutes les professions de foi d’un candidat à la présidence de la république » !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *