cardinal

Le pape appelle deux fois le cardinal Vlk

République tchèque : le cardinal Vlk malade, proximité du pape François

Le pape appelle deux fois

31 janvier 2017, Marina Droujinina

Le pape François a téléphoné deux fois cardinal Miloslav Vlk, archevêque émérite de Prague, en République tchèque, atteint d’un cancer, pour lui exprimer son soutien : la première fois, en l’absence d’une réponse, il a laissé un bref message sur le répondeur.

cardinal

Cette nouvelle a été diffusée par le cardinal Vlk lui-même sur son site, indique Luis Badilla dans Il Sismografo.
« Cher cardinal Vlk, je suis le pape François. Je t’appelle pour te saluer et t’assurer que je prie pour ta santé. Je t’embrasse fort et que Dieu te bénisse ». C’est ce que le pape a enregistré sur le répondeur, en appelant, il y a quelques jours, au numéro personnel du cardinal Miloslav Vlk.
Quand le cardinal tchèque a ensuite téléphoné au Vatican pour remercier le pape, il ne lui a pas été possible de parler avec ce dernier, car il était occupé avec des engagements publics.
Ce n’est qu’à la troisième fois que le pape et le cardinal ont réussi à parler au téléphone. Lors de la conversation qui a duré quelques minutes, le pape a dit : « Je savais que tu étais malade, c’est pourquoi je t’ai appelé et je t’ai cherché ».

Le pape et le cardinal ont aussi parlé de la maladie et des thérapies en cours. Le cardinal a dit au pape qu’il était serein, bien aidé et entouré de nombreuses manifestations d’affection et de sympathie provenant de l’intérieur du pays et de l’étranger.Avant la chute du Mur de Berlin, le futur cardinal a été prêtre et il lavait des vitres. C’est le titre de sa biographie par Alain Boudre : Laveur de vitres et archevêque, biographie de Mgr Miloslav Vlk (Prague) (préface de Václav Havel), Nouvelle cité, Paris, 1994.

Il avait été ordonné prêtre le 23 juin 1968, durant la période historique du printemps de Prague, pour le diocèse de České Budějovice en République tchèque. Il est alors appelé comme secrétaire particulier de son évêque.
Son influence déplut aux autorités communistes de l’époque qui obtinrent son transfert dans une région isolée et montagneuse en 1971. En 1978, les autorités révoquèrent même son autorisation d’exercer son ministère sacerdotal. Il doit alors vivre son ministère de manière secrète pendant 10 ans, en exerçant la profession de laveur de vitres.
En 1989, il obtient enfin l’autorisation d’exercer son ministère sacerdotal lui permettant de s’occuper de paroisses.

Il a été archevêque de Prague de 1991 à 2010. Il a été « créé » cardinal par Jean-Paul II en 1994. Il a été et est soutenu par la famille spirituelle du Mouvement des Focolari.

Traduction de Constance Roques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *